Californie

Californie ? It is The Dream ! C’est le Rêve !

La Californie est immense et y aller pour 15 jours, c’est comme visiter la France en trois jours. Donc, voyez grand !

Des plages, des montagnes, des déserts, des cultures, des musées, des malls (immenses magasins), des choppers, de vieilles voitures américaines, des gratte-ciels, de superbes villas, etc..

C’est là que tout se passe, c’est l’endroit de tous les extrêmes, des espoirs, parfois des déceptions (elles sont très rares pour les touristes).

Et la ville, plutôt l’agglomération de Los Angeles cristallise tout cela : 88 000 km² – 171 municipalités – 19 000 000 habitants.

A comparer avec l’Alsace : 8280 km² – 904 communes – 1 859 000 habitants

Sunset Boulevard à lui seul fait 39 km de long…… Le gigantisme à l’état pur

A Los Angeles, vous trouverez tout : si vous ne trouvez pas, vous demandez. Pour cela, il faut, bien sûr, « Money ». Tout s’achète, tout se vend et rien n’est trop cher.

Si vous n’avez jamais mis les pieds en Californie, vous vous apercevrez vite que les films et les séries télé sont en-dessous du réel.

A Los Angeles, on ne marche pas le long d’un Boulevard, on roule sur les Highways à 6 voies et les boulevards à 3 voies. Quand on marche, c’est suspect et vous attirerez l’attention, peut-être même d’une voiture à gyrophare…..

A Venice Beach, les filles en rollers sont plus belles que dans les films, les gars sont plus musclés et plus beaux.

Mais avant de vivre « votre Rêve Américain », il vous faut atterrir à LAX (Los Angeles Airport) et passer la douane américaine….

L’Aéroport : Immense, mais ce n’est pas le plus grand (Denver – Colorado), le débarquement et la récupération des bagages se passent très bien. C’est après que cela se complique.

La Douane : Un ou deux Airbus, un ou plusieurs Boeing et vous retrouvez entre 700 et 1200 personnes dans les files d’attente pour passer « l’Immigration ». Observez comment font les « habitués ». Demandez au personnel disponible pour aider les passagers.

N’essayez pas de « faire le Français » : dépasser les gens, passer sous les séparations, courir, parler fort, chahuter, etc…C’est très mal vu et vous serez rapidement remis à votre place.

Et vous serez repérés par les douaniers…

Il faut savoir que le formulaire Esta ne vous garantit pas l’accès sur le sol américain : ce sont les douaniers (officiers d’immigration) qui décident.

Alors, adoptez un profil bas, soyez polis et répondez aux questions posées.

En général, cela se passe très bien.

Puis, il faut se rendre à l’agence de location de voitures.

A l’extérieur du bâtiment du Terminal Airport, vous avez quelques centaines de mètres d’emplacements pour le chargement et le transport des passagers vers les hôtels, les agences de locations, etc.. Donc, pléthore de minibus, de bus, de taxis et autres limousines.

Repérez le panneau concernant votre compagnie de location ou votre hôtel. Attention : un minibus « Holiday Inn » ne va pas forcément à Votre Holiday Inn. Parfois, il faut téléphoner à l’hôtel pour faire venir le minibus : demandez où s’arrête le chauffeur.

Entre « l’Immigration » et la disponibilité de Votre moyen de transport, il faut compter entre deux et trois heures.

Prévoyez ce « temps » dans votre planning : vous ne serez pas à Las Vegas à 18 h……